Slide # 1

Slide # 1

Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts Read More

Slide # 2

Slide # 2

Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts Read More

Slide # 3

Slide # 3

Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts Read More

Slide # 4

Slide # 4

Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts Read More

Slide # 5

Slide # 5

Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts Read More

13/07/2012

Sudden Death (1995)



Darren McCord, un modeste employé d'un stade de hockey, l'Arena, s'apprête à assister à un match en compagnie de ses enfants. Quatre-vingt-dix minutes avant la rencontre, un commando investit l'Arena et prend en otage les membres de la tribune d'honneur, menaçant de tout faire sauter s'il n'obtient pas la rançon d'un milliard de dollars reclamée à la Maison-Blanche. Emily, la petite fille de Darren, est également capturée par le commando. Heureusement que McCord a visiblement regardé ''Die Hard'', il mettra tout en place pour sauver tout le monde, mais en gardant ses chaussures aux pieds... 


Mort Subite est pour moi le pire film de Jean-Claude Van Damme. Et dieu sait s'il en a fait des merdes sans nom! Pourtant tout augurait du meilleur: deuxième collaboration entre Peter Hyams et JCVD après ''Time Cop'', des moyens plus que corrects et un casting impeccable. Tout était en place pour créer non pas un chef d'oeuvre du film d'action (faut pas déconner quand même) mais une bonne série B des grands jours, jouissive et explosive (sous-piège de cristal). Mais allez savoir pourquoi, tout ça foire dans les grandes largeurs. 

Ce merdier est principalement du (à mon avis) à un Peter Hyams qui n'a visiblement aucune envie d'être là. Un des patrons d'Universal lui a apparemment mis le couteau sous la gorge pour le faire peut être? ou pire ils ont carrément kidnappé ses enfants pour l'obliger à réaliser cette merde? ce serait fou non, la fiction qui rejoint la réalité? Non mais sans déconner, le mec ne semble vraiment pas concerné par ce qui se passe dans son film du tout: sa caméra se balade plus souvent autour du match de hockey que du coté de JCVD qui se démène comme un forcené pour sauver le film d'un ennui total. Il n'y a aucun rythme ici, tout est mou et sans vie. Jamais JCVD n'a été aussi sous employé qu'ici, il fait même de la peine à voir à courir partout et  pour rien.Les combats sont coupés court parce que Hyams n'en a strictement rien à battre. Ils sont non seulement écourtés mais en plus ils sont tout bonnement ridicules,  à l'image de la scène ou JCVD se bagarre avec un Pingouin géant, mascotte de l'une des équipes ou encore  celle ou il casse un os de poulet pour l'enfoncer dans l'un des méchants ... Il en est même réduit à utiliser des gadgets indignes d'un épisode de McGuyver, comme ce pistolet à eau rempli d'essence qu'il transforme en lance flamme... pathétique. 
Et pas de grand écart ni de fesses à l'air. 

Malgré tous les moyens mis à sa disposition, Mort Subite foire dans les grandes largeurs à cause d'un réalisateur qui s'applique systématiquement à supprimer l'action de son film d'action et utilise sa principale star comme n'importe quel autre acteur béta pour en finir au plus vite. Une énorme frustration qui a beaucoup contribué au déclin de la carrière de Jean-Claude Van Damme sur les grand écrans. Bravo Peter Hyams, espèce d'enfoiré! 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire